LSS #1 – La coupe du monde

Climax de la finale de la coupe du monde de football

J’inaugure un nouveau format d’article que j’appellerai LSS (Long Story Short). Dans ce numĂ©ro, je vais vous parler brièvement de la coupe du monde de football 2018 qui vient tout juste de s’achever. Spoiler alert, Ă  la fin, la France est championne du monde, rien que ça.

Mais au fait, pourquoi tu lances ce nouveau format ?

VoilĂ  dĂ©jĂ  plus de deux mois que je suis arrivĂ© aux Etats-Unis et les articles sur mon blog ne fleurissent pas aussi vite que je le voudrais. J’avais envie d’avoir davantage de spontanĂ©itĂ© sans pour autant faire l’impasse sur les articles plus complets. Les LSS, c’est donc un format plus court et plus lĂ©ger mais publiĂ© plus rĂ©gulièrement.

Et donc la coupe du monde, c’Ă©tait comment ?

J’ai eu de la chance, car j’ai pu suivre l’aventure de l’Ă©quipe de France directement depuis mon travail. En effet, Coface North America proposait d’assister aux retransmissions dans une salle mise Ă  disposition ponctuellement. Le fuseau horaire faisait que bien souvent, les matchs Ă©taient diffusĂ©s Ă  11h00 ou Ă  14h00. J’ai aussi eu droit un samedi matin, dès 6h00, Ă  nos bleus pour le petit dĂ©jeuner.

Chez Coface North America, l’ambiance Ă©tait bon enfant et permettait de constater que c’est une entreprise on ne peut plus internationale. Je note un seul dĂ©faut, les commentaires de la FOX Ă©taient beaucoup moins saisissants (et peut ĂŞtre plus objectifs) que les commentateurs de chez TF1.

Mais la finale ? c’Ă©tait un dimanche et le dimanche, les bureaux sont fermĂ©s, comment as-tu fait ?

Un lounge bar trop grand et trop sombre

Bien observĂ©. Pour la finale, je me suis rendu avec d’autres VIEs dans un bar Ă  New York. La French American Chamber of Commerce avait organisĂ© un Ă©vĂ©nement spĂ©cial pour tous les français de la rĂ©gion de New York. Évidemment, on est tous ressorti avec de grands sourires du bar lounge en ayant un peu de mal Ă  bien rĂ©aliser ce qui venait de se passer. C’Ă©tait vraiment Ă©trange de voir qu’une fois dans la rue, tout Ă©tait calme, comme si rien ne s’Ă©tait passĂ©. Nous avons croisĂ© quelques français dans l’après-midi, c’Ă©tait amusant mais rien de semblable Ă  la folie qui s’Ă©tait installĂ©e partout en France. C’est aussi ça de vivre Ă  l’Ă©tranger, on prend en permanence du recul sur l’actualitĂ© de notre pays, qu’on le veuille ou non.

C’est tout pour ce premier LSS. Bravo Ă  nos bleus et Ă  tous les autres pays qui nous ont fait vibrer pendant cette compĂ©tition. Ă€ dans 4 ans pour la prochaine Ă©dition et Ă  très bientĂ´t pour le prochain LSS !

Une rĂ©ponse sur “LSS #1 – La coupe du monde”

  1. Bonjour Romain,

    Content de voir que tout va bien la-bas « aux AmĂ©riques ». En effet ici c’Ă©tait la folie mais surtout dans les grandes villes oĂą les fans-zones pouvaient ĂŞtre sĂ©curisĂ©es. Perso je suis allĂ© dans une fan-zone privĂ©e chez des amis agric. Nous Ă©tions entre 80-100 pers. Façon auberge espagnole. C’Ă©tait vraiment cool. J’avais pariĂ© 4-1 pour la Fr. Hugo LLORIS me doit ma mise ! Une telle boulette Ă  son âge avec son expĂ©rience !
    Enfin.. seul le rĂ©sultat compte. ON EST CHAMPIONS DU MONDE de football (soccer chez toi…)
    Je ne sais pas si tu as un peu suivi le retour des « hĂ©ros » en France. Il a laissĂ© un petit goĂ»t amer Ă  la plèbe. Macron s’est accaparĂ© ce moment en vase clos Ă  l’ElysĂ©e. On ne changera pas les mentalitĂ©s monarchiques de nos « élites ».
    Tiens-nous informĂ©s de ta vie la-bas, ça nous fait plaisir. On t’embrasse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *